Les groupes de travail

Deux groupes de travail ont été constitués au début de l’année 2019. L’objectif des groupes de travail de la chaire BALI est d’initier des réflexions avec les entreprises du secteur pour engager ensuite des études concrètes notamment dans le cadre de projets européens collaboratifs :

01 - Les procédés de fabrication additive textile

02 - Les matières bio-sourcées ou issues de l’up-cycling au service de l’industrie textile et outdoor.

Les mémoires d’études

En 2019, la chaire BALI s’attachera à construire des mémoires d’étude en collaboration avec des élèves ingénieurs sur deux thématiques majeures. Selon leurs résultats, ces mémoires d’études évolueront vers des sujets de thèse pour l’année 2020.

01 - Pertinence de la blockchain dans la traçabilité de la filière textile ?

02 - Comment accélérer le processus de prototypage de produits souples

 

Etude de faisabilité – Plateforme technologique 4.0 dédiée Mode et & textile

Déjà reconnue pour la mise en place de plateformes technologiques type Compositadour, Addimadour, PEPSS, au service d’entreprises high tech du territoire, l’ESTIA souhaite proposer un soutien technologique de pointe pour les entreprises du secteur textile présentes sur la Région Nouvelle-Aquitaine en priorité. Dans le cadre des activités de la chaire BALI, l’ESTIA s’interroge sur la faisabilité de création d’une plateforme technologique 4.0 pour accompagner les évolutions du marché, en permettant aux entreprises d’aller plus loin en termes d’innovation.

Au-delà du développement technique et technologique, l’ESTIA, par le biais de la chaire BALI, pourra assurer le maillage entre industriels, étudiants, créatifs de la mode et ingénieurs, pour la formation des métiers de demain.