La digitalisation de la matière

La Chaire travaillera sur l’opportunité de créer un book matière numérique, interactif et collaboratif à destination de l’ensemble des acteurs du processus de développement et production du produit, pour pallier au manque d’un référentiel matière caractérisé exhaustif. Elle étudiera également les possibilités numériques de diffusion et de partage pour enrichir ce book.

La Responsabilité Sociétale des Entreprises de mode & la traçabilité

La Chaire permettra d’appréhender et d’anticiper l’impact économique de l’intégration de solutions engageantes dans une démarche de responsabilité sociétale des entreprises. La prise en compte des enjeux environnementaux, sociaux et éthiques des activités industrielles constituent un axe de travail autour notamment de la gestion des déchets, de la traçabilité des matières et composants, des engagements “green“ et des enjeux de d’upcycling.

L’automatisation des processus de développement et de production

Les démarches engagées sur les matières innovantes et les nouveaux procédés liés à une stratégie RSE des entreprises vont largement impacter les chaînes de conception, de fabrication et de commercialisation. Ce tournant ne doit pas freiner la compétitivité des acteurs dans l’industrie de la mode et du textile. C’est pourquoi la Chaire veillera à travailler sur l’adaptation des processus aux nouveaux matériaux, la conception de nouveaux procédés (upcycling, automatisation de collecte, fibre intelligente…) et l’optimisation de la chaine de valeur via l’automatisation de certaines activités.

L’industrie 4.0

Les nouvelles technologies bousculent l’industrie actuelle et amènent les entreprises à se réinventer en termes d’organisation, d’optimisation des processus et de gains de productivités. Elles offrent l’opportunité à des secteurs industriels de s’engager dans l’innovation et de dynamiser leur activité. La Chaire accompagnera les entreprises de l’industrie de la mode en ce sens et travailler en proximité avec les acteurs concernés. L’objectif sera de veiller à proposer des solutions adaptées aux contraintes et enjeux de leurs activités : la réalité mixte, les objets connectés, la fabrication additive, et le traitement des données…

La production à la demande

La Chaire étudiera les possibilités technologiques qui permettront, à terme, de produire à l’unité avec facilité pour un coût similaire à celui de la production série. Faisant face à la fin progressive de la consommation de masse, elle approfondira les sujets autour des notions de personnalisation pour créer et concevoir des produits uniques sur demande du consommateur. Elle travaillera en particulier sur la captation des données de consommateur, la place du consommateur dans le processus de conception, l’impression 3D et la personnalisation.